Au Sénégal, les déchets sont des plaies ouvertes. Des solutions de recyclage et de transformation commencent à apparaître sans toutefois réussir à mobiliser les populations sur le long terme. Il semblerait que ces derniers ignorent que leurs ordures sont en réalité de “l’or dur” . Punchline !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *